background

Comment réussir un investissement immobilier ?

  • by admin
  • 21 Days ago
  • 0

On ne cesse de dire que la pierre est une valeur sûre en matière d’investissement. Néanmoins, il faut bien choisir le domaine à investir pour éviter de subir les pertes et le surendettement. En plein effervescence, le marché immobilier vous offre différentes alternatives de placement. Le point.

Choisir bien idéal

S’il s’agit d’une résidence dans laquelle vous aller vivre, le choix du bien idéal ne sera pas compliqué.  Il suffira de suivre votre instinct. Mais les choses sont bien différentes dans le cas d’un investissement locatif, notamment s’il s’agit d’un bien à but industriel ou une vitrine de vente. Non seulement l’architecture de l’immeuble en question sera différente, mais son emplacement devra être stratégique, à savoir au premier plan. Et pour cause, si les baux commerciaux coutent plus cher, les locataires sont pour le moins exigeants quant à la qualité de leur siège. La visibilité est pour eux d’une importance cruciale. Il en va de la réussite et de la pérennité de leur activité.

Diversifier son patrimoine

En termes d’investissement, il n’est jamais bon de mettre tous ses œufs dans le même panier. C’est une règle qui prévaut même dans les placements dans la pierre.
Aujourd’hui, vous avez notamment de quoi assurer la diversification de votre patrimoine. Outre les achats pour accéder simplement à la propriété, vous avez les SCPI, les investissements locatifs, les locations en nue-propriété, etc. De quoi vous garantir une rentabilisation facile de vos placements. Attention toutefois à bien choisir votre gestionnaire. Il ne faut pas uniquement s’attarder sur les tarifs des commissions. La qualité de l’accompagnement prime sur la modicité des devis.

Miser uniquement sur ses fonds propres

Ce n’est plus une nouveauté, la tension commence à se faire de plus en plus ressentir dans la bulle immobilière européenne. Le prix du m2 tend à augmenter de plus belle. Cependant, pour bien investir, il faut principalement sur ses fonds propres. Bien que les prêts et les crédits immobiliers offrent des conditions plus attractives avec des taux de moins de 10%, ils comportent de nombreux risques à considérer, à ne pas citer que l’augmentation des dépenses fixes mensuelles et l’endettement excessif. L’accumulation de prêt est beaucoup plus dangereuse avec le risque de surendettement, notamment quand l’investissement n’a pas réussi. Pour pallier votre souci de financement, il n’y a rien de mieux que le love money et le crowdfunding.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *