CACES pas de calais pour sécuriser les chantiers

La certification CACES permet de s’assurer que les conducteurs disposent des compétences et des connaissances requises pour assurer la conduite de certains engins, en toute sécurité. Il s’agit notamment de certains équipements de travail mobiles automoteurs ou servant de levage. Un salarié bénéficiant d’une formation adéquate est donc autorisé à conduire les équipements de travail utilisés dans son entreprise.

Les différents types de CACES et de leurs domaines d'application

Nous pouvons caractériser différents types de CACES qui sont délivrés en fonction de la nature de l’engin à manipuler. Le CACES R372 est le plus courant permettant de conduire tous les engins de chantier à conducteur porté ou automoteur. Ce certificat se décline en plusieurs catégories (CACES R372M, CACES R372 a, CACES R372b, CACES R372 e…). Le CACES R383 est un certificat d’aptitude correspondant à la conduite des engins de levage. Il est aussi classé en catégories (CACES R383 a, b, c, d et e).  À cela s’ajoutent les CACES R386 pour les chariots élévateurs, le CACES R389 pour les transpalettes à conducteur porté et les préparateurs de commandes au sol et le CACES R390 pour les grues auxiliaires de chargement de véhicules. 

Dans le meme genre : Formation en soft skills : Quelles priorités ?

L’importance de la formation et de la certification CACES

La formation pour l'obtention du CACES (Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité) est une formation obligatoire pour tous les professionnels œuvrant dans le BTP (Bâtiment et Travaux Publics). En effet, ces derniers sont souvent amenés à manipuler des engins de chantier. La formation comprend une partie théorique portant sur la connaissance : 

  • Des règles de sécurité et des engins
  • De la réglementation en vigueur
  • De la lecture des plans
  • Du contrôle des documents
  • De la prévention des risques

La partie pratique consiste à maîtriser l’engin et la conduite en sécurité, à identifier les dangers et des risques, à manipuler des charges et à appendre la maintenance de l'engin et le respect des consignes de sécurité.

En parallèle : L’apprentissage infirmier, une option intéressante pour qui ?

La réglementation spécifique dans le Pas-de-Calais

La formation pour l’obtention du CACES pas de calais est très rigoureuse. Les épreuves sont constituées par des tests de connaissances techniques et des démonstrations pratiques des compétences. Chaque type de CACES nécessite une formation spécifique. Tous les emplois qui vous emmènent à conduire un engin conducteur exigent l’obtention de ce certificat. Pour les salariés en CDI et CDD, c’est l’employeur qui se charge de payer la formation CACES. Les salariés intérimaires sont également concernés par cette certification. Toutefois, l’agence de travail temporaire n’est pas obligée de leur dispenser la formation CACES. 

Avantages pour les travailleurs et les employeurs

Le recours au CACES est le meilleur moyen pour l’employeur d’assurer la sécurité des travaux sur les chantiers, tout en se conformant aux obligations en matière de contrôle des connaissances et des savoir-faire, pour la conduite en sécurité des engins concernés.

À noter que les organismes proposant la formation CACES sont certifiés par des organismes accrédités. Une formation CACES permet alors l’employeur d’éviter tout accident de travail relatif à la conduite d’engins spécifiques. 

Le CACES concerne donc les postes nécessitant les conduites d’engins, d’un emploi cariste jusqu’au métier de grutier, en passant par les métiers de recyclage et de manutention.